Édifice de l’Assemblée législative

C’est le 17 novembre 1993 qu’a eu lieu l’inauguration officielle du premier édifice permanent de l’Assemblée législative. Niché dans un site naturel en bordure du lac Frame, l’édifice est situé à quelques minutes de marche du centre-ville de Yellowknife. Cet édifice appartient à la population des Territoires du Nord-Ouest. C’est ici que les députés, élus par les résidants ténois, traitent des affaires du peuple.

Tout au long de la construction, une grande importance a été accordée à la préservation du décor naturel entourant l’édifice : arbres, rochers, tourbières et berge du lac. Le site de l’Assemblée est représentatif d’un éventail d’écosystèmes septentrionaux. En avant-plan, on trouve des tourbières touffues, de même que des fleurs et des herbes sauvages indigènes. Des épinettes noires, des mélèzes et des bouleaux gris poussent près de l’entrée de l’édifice. À l’ouest et au nord, le Bouclier canadien vient se fondre sur le bord du lac. De petits mammifères, des oiseaux et de la sauvagine habitent toujours le secteur, tout comme avant la construction de l’Assemblée législative.

La firme d’architectes Ferguson Simek Clark/Pin Matthews, en collaboration avec Matsuzaki Architects Inc. de Vancouver, a conçu l’édifice de 46 000 pieds carrés. La construction débute en 1990. L’édifice est ancré dans le sol par un mur de pierres locales. Les murs sont recouverts de feuilles et de panneaux de zinc moulé, légèrement teintés d’un émaillage vert. Des bardeaux de zinc recouvrent le toit en dôme et forment le bord ondulé du toit. Des aérateurs de zinc à châssis mobiles permettent l’aération naturelle de chaque bureau. Le zinc a été choisi parce qu’il est exploité dans le Nord et qu’il a des propriété subtiles de résistance aux intempéries.

Les visiteurs qui entrent dans l'édifice sont accueillis dans le grand hall. Bien éclairé grâce à de grandes fenêtres, il s'agit d'un vaste espace réservé aux rassemblements publics. De là, les visiteurs peuvent jouir de la vue sur le centre-ville de Yellowknife.

Le bois utilisé dans l’édifice est surtout l’érable blanc auquel du sycomore a été ajouté dans la Chambre, les bureaux des députés et le bureau du président.

Le principal attrait de l’édifice est la Chambre, surplombée par le dôme qui s’élève à peine au-dessus des arbres environnants. La forme circulaire du dôme symbolise à la fois les traditions culturelles des peuples du Nord et leur système unique de gouvernement de consensus.

La salle du caucus est un peu plus petite. Elle possède des qualités d’acoustique uniques; elle est assez grande pour asseoir tous les députés. Les bureaux des députés et du personnel sont situés autour de la Chambre et de la salle du caucus. Chaque bureau a une vue sur le lac Frame.

Des artistes de partout ont été invités à soumettre des propositions pour travailler en collaboration avec des artisans du sud, spécialisés dans le travail du verre et du zinc. Letia Lewis, de Yellowknife, et John Farcey Jr., de Fort Providence, sont choisis pour travailler sur le mur en zinc situé derrière la chaise du président.

Dans tout l’édifice, la lumière naturelle pénètre par les puits de lumière qui entourent la Chambre et la salle du caucus. Les panneaux de verre utilisés pour séparer ces espaces offrent l’occasion rêvée de présenter des thèmes propres au Nord. Warren Carther, de Winnipeg et Angus Cockney de Yellowknife ont été choisis pour travailler la frise en verre translucide qui laisse pénétrer la lumière naturelle dans la Chambre, permettant ainsi aux occupants de se rendre compte des changements de la lumière du jour à l’extérieur.

L’édifice abrite les bureaux du président de l’Assemblée, du premier ministre, des membres du Conseil exécutif, des députés et du personnel de soutien. De plus, on y trouve des salles de réunion et des lieux publics conçus pour faciliter le contact entre les députés, les électeurs, les organismes et la population des Territoires du Nord-Ouest.